surveiller

ACTUALITÉS

Kassav' Chiré Douvan

"Chiré Douvan" est le nom de la Nouvelle tournée Internationale du groupe.

Les 27,28 et 29 Mai dernier , Kassav a foulé  pour la dernière fois la scène du Zenith de Paris.
Ils poursuivent  une tournée mondiale qui passera par L'Océan Indien, La Caraïbe , l'Europe, L'Amérique du Nord et L'Afrique. 
le DVD du Zenith 2016  dans les bacs

Toutes les dates de la tournée ici

Parallèlement, des sorties d'album à noter :

Depuis
> le 5 Février pour la première fois, leurs albums majeurs en vinyle chez Wagram, et en édition collector et remasterisées.
> le 27 Mai Sortie de la compilation "Chiré Douvan",

Penser connaître leur musique simplement parce que l’on est capable de fredonner l’air de « Kolé Séré », serait un peu comme réduire l’immense carrière de Stevie Wonder au sirupeux « I Just Call To Say I Love You ». Ou celle de James Brown à son tube « Sex Machine ». En métropole, en dehors de la communauté antillaise, on entretient une image complétement galvaudée de Kassav’. Ceux qui ne connaissent que leurs tubes des années 80 les mésestiment et les classent souvent parmi les ambassadeurs d’un doudouisme folklorique naïf, de David Martial à la Compagnie Créole, avec lequel ils n’ont pourtant rien en commun sauf leurs origines insulaires. S’il fallait tout reprendre depuis le début, le premier fait à rappeler serait que Kassav’ a été formé il y a 37 ans par des jeunes musiciens si fougueux et si talentueux qu’ils ont, guitare et basse en main, inventé une musique nouvelle. Leurs racines sont profondément encrées dans la plus noble tradition des virtuoses et improvisateurs antillais, celle des fabuleux orchestres de jazz et de biguine de Pointe-à-Pitre, perpétuée dans les années 60 par des formations resserrées comme les Aiglons, les Rapaces et les fabuleux Vikings de la Guadeloupe. C’est d’ailleurs dans ce dernier groupe, les Vikings, que Pierre-Edouard Décimus a joué pendant vingt ans avant de s’associer avec Jacob Desvarieux et Freddy Marshall pour fonder Kassav . Ensemble, ils ont synthétisé plus d’un demi-siècle de culture créole pour le présenter au monde dans une forme inédite et novatrice : le zouk. Miles Davis lui-même, lorsqu’il l’écouta pour la première fois, déclara qu’il s’agissait du « futur de la musique ».

Depuis 1979, Kassav’ n’a jamais véritablement changé sa feuille de route. Leur formule s’est simplement bonifiée au fil des décennies. Il suffit d’écouter l’intensité de la voix de Jocelyne Beroard, de voir sur scène Jacob prendre des solos de guitare à chaque concert, ou bien de (re)découvrir sur leur Best-Of les arrangements de « Mwen Viré », le groove de « O La Ou Yé », ou la chaloupe irrésistible de « Mouvé Jou », pour comprendre que ceux qu’on surnomme parfois « Les Rolling Stones Antillais » sont avant tout, d’intouchables musiciens.

Mais Kassav n’est pas seulement une irrésistible machine de guerre fête, capable de faire chavirer des stades entiers au quatre coins du monde, du Brésil au Japon. Sa musique transcande les genres, du jazz au rap (le dernier single de Booba, « Validé »), en passant par l’afro-zouk des DJs les plus branchés en Afrique du sud ou en Cote d’Ivoire. Le Mozambique accueille désormais annuellement son festival de Zouk, et Kassav’ vient d’inaugurer une « maison du Zouk » en Angola. Kassav’ est un immense groupe français, inventeur et dépositaire d’une musique française qui s’exporte comme aucune autre.

A l’heure où les questions d’identité et de mérite font polémiques dans les débats publics, il serait bon que Kassav’ obtiennent enfin les honneurs qui leur reviennent logiquement dans leur pays. Il en est encore temps, à l’aube d’une tournée internationale intitulée « CHIRE DOUVAN » qui sera officiellement la dernière du groupe guadeloupéen. Toujours avec la même troupe de maîtres de cérémonies extraordinaires, tels Jean-Claude Naimro aux claviers et Jean-Philippe Marthély au chant pour ne citer qu’eux, Kassav’ enflammera encore sa salle fétiche, le Zenith de Paris, pour trois concert le 27/28 et 29 Mai prochain, avec ses plus grands succès. Kassav’ détient d’ailleurs le record absolu de passage dans cette salle, ou plus de 400 000 spectateurs ont fait trembler les murs du Zénith sur leur musique. Ils ont aussi été le premier groupe français à faire le Stade de France en 2009, après Johnny Halliday pour l’année de l’inauguration en 1998, mais bien avant Mylène Farmer ou Indochine.
Source Accent Presse

 

Compilation CHIRE DOUVAN en écoute ici

LABEL : ZOUK SARL
DISTRIBUTION : WAGRAM
DATE DE SORTIE : 27 MAI 2016
ITUNES STORE : chiredouvan

Visuels + DP à télécharger : ici

 

 

Plus D'Infos :

Facebook Kassav

Site Kassav Officiel

 

DVD KASSAV ZENITH 2016  dans les bacs

Didigpack Kassav3000px

Liens utiles